Martial Power pour D&D4

Publié le par Poulpy

Ouh attention gros supplément pleins a craquer de pouvoirs, options et autre voies paragoniques et épiques!

Ici point de background ou de blabla sur ce que représente le fait d'être un guerrier ou de philosophie à deux sous sur le rôle du Rogue. On est dans la technique, la technique, la technique.




Ce supplément présente donc des tas d'options pour les personnages de type « martiaux » a savoir le Fighter, le Ranger, le Rogue et le Warlord.

Chaque classe dispose ainsi d'une section où sont proposer de nouvelles options de jeux, ainsi les Fighters peuvent désormais ce la jouer encaissement ou 2 armes en mêlée, le Ranger peut avoir un compagnon animal, le Rogue peut être un brigand brutal avec un gourdin et le Warlord dispose de nouvelle capacité pour augmenter la mobilité de ses alliées ou les rendre plus difficile à abattre.

Bien sur le gros du bouquins est occuper par une grosse listes de nouveaux pouvoirs qui accompagne ses nouvelles capacités ou vienne renforcer celles déjà présenter dans le PHB.

Il y en a pour tout les gouts, du niveau 1 au 30, à la lecture tout cela me semble équilibré (à vérifier en jeux) et désormais, il me semble impossible d'avoir 2 personnages identique tellement les combos de pouvoirs sont foisonnantes!

A noter l'apparition de pouvoirs un peu plus efficace pour les membres de certains peuples, je le regrette un peu car cela va pousser certains joueurs à prendre ses pouvoirs par efficacité, heureusement, ces pouvoirs sont peut nombreux et donc il reste beaucoup de choix ce qui éviteras les clones aux grandes tables de jeu.




Chaque classe gagne aussi une douzaine de voie paragonique très diverses, la encore il me semble que l'ont respect un certain équilibre. Le joueur aura ici le choix entre prendre une voie paragonique jouant sur un aspect de son peuple (comme les Blade Banshee pour les Eladrin qui joue sur leur maitrise de l'épée longue et de la magie inhérente de leur nature) ou privilégier un aspect particulier de leur personnage (tel le dreadnought qui joue sur sa résistance aux dégâts ou le polearm master, spécialiste des armes longues). Si les quatre voie du PHB était assez limité, désormais, chaque joueurs jouant un personnage martial devrait trouver son bonheur.


Enfin en fin de livre on trouvera les feats et les voies épiques.

Pour ce qui est des feats, on aime ou on aime pas. Certains trouveront la profusion trop importante. Moi cela ne me dérange pas grâce à la nouvelles philosophie sous-jacente qui est de renforcer des aspects déjà existant du personnages et non pas de créer des exceptions aux règles comme pouvais l'être de nombreux feats de la 3.5. Bref rien de particuliers à dire sur cette partie.

Vienne ensuite les voie épique et là, je doit dire que j'ai pris mon pied. Ces « super-classe » de personnage sont toutes très intéressante à mettre en scène, donne des idées de campagnes pour atteindre « l'immortalité » (réel ou philosophique, comme l'Adamantine Soldier dont le nom devient légendaire après sa dernière bataille) et sont toutes très puissantes.




Un dernier mots sur la forme. Déjà le livre est très bien écrit, la maquette clair, évidemment, étant un livre de règle, le texte est un peut aride, mais cela permet d'aller à l'essentiel. Pour ce qui est des illustrations elles sont pour la plupart très bien, mais je regrette la réutilisation d'anciennes illus datant de la 3 ou de la 3,5 notamment pour les voies paragonique. J'aurais préférer à a place des illustrations original dans la lignée de ce qui à été fait dans les livres de bases afin de maintenir une charte graphique cohérente.




Bref nous avons là un excellent supplément. Certes, il ne restera pas dans les anales car finalement il ne s'agit que d'un supplément technique, mais il accomplit très bien son but (donner plus de choix aux joueurs de personnages ayant une classe martial) sans que la lecture ne soit insupportable.




Publié dans Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article