Doomsday, mad max chez Mc Leod

Publié le par Poulpy

Doomsday est le dernier film boum-boum que j'ai vut.

 

Le pitch de base n'est pas très original: un virus mortel apparaît en Ecosse. Afin d'éviter la propagation, un mur est dressé et toute personne s'en approchant est abattus sommairement.

Seulement, quand 30ans plus tard, qund le virus refait surface en plein centre de Londres, le gouvernement panique et envoi un commando de l'autre coté du mur afin de trouver un traitement parmi des survivants.

 

 

Et à partir de ce moment là on ce retrouve dans un bon film d'action qui fleure bon le mad max et le New York 1997. Le commando est diriger par une femme forte, véritable pendant féminin de Snake Plisken (elle est d'ailleurs borgne, son oeil de verre/ caméra étant l'un des ressorts scénaristique du film) et les survivants écossais sont retourné à un état de barbarie

 

Le scénar est basique mais efficace, barbares, bastons, combat d'arène, course poursuite motorisé, black qui meurt au ralentie, tous les poncifs du cinéma d'action / post apo sont respecté.

Mais vraiment le film est plus porter par des scènes d'actions très sympa, de jolies décors (la verte Ecosse sa change du désert) et une actrice principale charismatique.

A noté le grand moment de bravoure du film: la poursuite en bagnole complètement allumé pire que dans les modèle du genre US, avec des véhicules qui explose dés qu'ils en effleures un autre, du grand n'importe quoi bien jouissif!

 

Bref, sans être inoubliable, Doomsday vous assurera un bon moment sans prise de tête.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article