Cars2: Pixar vs l'industrie pétrolière

Publié le par Poulpy

 

Oh un nouveau PIXAR… A moi ! (Comme dirais les mouettes de Nemo).

 

Donc Cars2 est la suite de… Cars, étonnant non ?

Par contre, si nous retrouvons les protagonistes du premier opus, à savoir Flash, Martin et les habitants de Radiator Springs, l’intrigue quand à elle à l’énorme avantage de ce démarquer du précédant film.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/71/72/07/19768304.jpg

Si Flash est toujours présent,

il n'a par contre qu'un second rôle


 

Cars2 est donc une comédie d’espionnage bien ficelée qui utilise un qui propos comme base de l’intrigue : en effet Martin est pris pour un agent secret américain par deux agents secrets anglais et à partir de là ce retrouve embarqué dans une aventure à la James Bond à travers Tokyo, Paris, Rome et Londres.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/71/72/07/19768305.jpg

Martin, pur beau gosse


L’action et l’humour s’enchaînent non stop, on n’a pas le temps de s’ennuyer, même si les gags jouent pas mal sur les clichés nationaux (La F1 italienne volubile et imbue d’elle-même, le mime à Paris, l’américain très américain -qui pète quoi-, etc) sans insister et en devenir lourd. Les scènes d’actions s’inspirent directement des films de James Bond: courses poursuites, gadgets improbables, combats à « roues nues » (en l’absence de mains), explosions et le traditionnel « pièges mortel pour les héros mais où les méchants ce tirent après avoir révéler leur plans et sans attendre de voir la mort des héros ».

Comme d'habitude pour un PIXAR, l'animation est parfaitement maîtrisée, les petites voitures sont incroyablement expressives, bien plus que de nombreux acteurs en chair et en os (comme ... au hasard -ou pas- Tom Hanks) et les décors regorge de petit détails.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/71/72/07/19768322.jpg

Finn McMissile, agent secret de sa majesté,

vibrant hommage à 007 (jusque dans la marque de la voiture)

 

Si je devais regretter quelque chose à propos de ce film, il s’agirais peut être de la moral (« il faut accepter ses amis comme ils sont ») qui est un tantinet trop marqué mais c'est contre balancer par un propos écolo dans la lignée d'un WALL-E (le salut viendrat de ses saloperies de hippies) et puis la bande son, completement quelconque.

 

Bref, un très bon moment à passer, que vous aimiez les courcers de voitures, les films d'espionnages ou les films d'animations pour grands enfants,  que je vous invite à partager avec votre famille/copine/realdoll/rottweiller.

 

Ka'chao!

Commenter cet article