Dragon of the month: numéro 387

Publié le par Poulpy

Bon j'inaugure aujourd'hui une nouvelle catégorie d'article consacré au JDR et plus particulièrement à Dungeons & dragons 4.

Chaque mois, je décortiquerait le numéro de Dragon et celui de Dungeons sortis sur l'insider, parce que mon avis est tellemeeeeeeeeeeeeeeeeeeeent précieux :-p

 

 

http://www.wizards.com/global/images/dnd_4new_drtoc_387_pic3_en.jpg


Voyons donc ce qu'il y a dans ce numéro 387 de Dragon magasin:

- Shaman Basics: bon, comme tous les articles [class] basics, il s'agit d'un article qui détail quel sont les choix et tactiques les plus efficaces lors de la création d'un personnage shaman, qu'elles sont les meilleurs combinaisons class/build, les meilleurs pouvoirs pour chaque builds et rôle secondaire concerné.  Il présente aussi quelques nouveaux pouvoirs très centré sur l'esprit qui accompagne le shaman et qui donc accentue cet aspect.

Bref un arcticle utile pour un joueur créant un nouveau personnage de cette classe.


- Playing Shardminds ce consacre à cette nouvelle race apparue dans le Player hanbook 3. Il commence par décrire l'histoire, la personnalité et la philosophie de ses êtres particulier, fait de fragments de cristal maintenue ensemble par un esprit surpuissant. Il y a un petit coté Spock dans ses êtres qui ressente des émotions mais qui sont guider par la logique. L'article continue avec 3 pages de technique, une consacré aux feats qui joue sur le pouvoir explosif Shard Swarm de cette race, mais aussi sur leur nature de télépathe et de construct.

Les deux pages suivante décrivent deux voie paragonique exclusive aux Shardminds, la première, le gatekeeper, ferat la joie des tacticien en tous genre grâce à des effets s'activant quand un ennemie ce déplace ou permettant de ce téléporter. Le Cristalmind quand à lui joue plus sur l'aspect télépathique du Sharmind en lui permettant d'anticiper une attaque ennemi ou découvrir ses points faibles par exemple.

Un article bien sympa sur une race véritablement originale (dans D&D4).


- The call of the Feywild: wayfaring bards est assez nul comme article, il est sencé donner des infos sur les bardes qui passe vivent  cheval entre le monde natiurel et le feywild, mais les infos de background sont trop parcellaires, j'aurais aimer la description d'un vrai patron des arts Eladrin, d'une court sombre de poetes Firbolgs ou quelque chose de plus consistant sur les confréries de bardes aux lieux de trois vagues lignes sur chaque sujets.

Au niveau technique, il y a des feats et des nouveaux pouvoirs pour les bardes. Les feats m'ont eut l'air assez quelconque, Les pouvoirs par contre son sympa car permette de faire un barde orienté téléportation.


- Bazaar of the bizarre: Ritual Enhancement. Cette série d'article est consacré aux objets magiques. Dans l'article de ce numéro sont décrit des objets magiques pouvant augmenter les capacités des rituels. Si j'aime bien l'idée de base, la façon dont elle à été mise en oeuvre me laisse de marbre. En effet, chaque objets est lié à un rituel bien précis, cela les rend bien trop spécifique à mon goût, il faut que l'un des joueurs prenne ce rituel là en particulier puisque le MJ pense à mettre l'objet spécifique en trésor... Pffff, j'aurais aimer des objets plus généraux comme un oeil qui boost tous les rituels de divination ou une canne qui ferait de même avec les rituels de transport.


- L'article suivant est un class act consacré aux artificier. Il s'intéresse donc à un aspect spécifique de cette classe, ici il s'agit de montré comment la culture du personnage influe sur sa façon d'utiliser les pouvoirs de base de l'artificier. On à donc une longue série de feat, un par race je pense qui permette d'accentuer la synergie class/race, ainsi, un elfe pourra utiliser un arc comme instrument pour lancer ses sorts et un demi-orc pourra transmettre à la cible de ses formules un peu de la fureur légendaire de son peuple (pour infliger plus de dégâts).

Purement technique, mais très sympa comme article.

http://www.wizards.com/dnd/images/365_Artificer.jpg


- Encore un Class act ensuite, consacré à la classe d'Avengers, il décrit un cercle d'avengers consacré à la déesse Erathis qui à pour but de combattre la corruption qui s'étend dans les cités, the unbroken circle. Il s'agit d'anti-héros puisqu'ils traînent réputation trompeuse d'assassins et d'hérétique. Ce petit background est ancré dans les Forgotten Realms, mais il est facile de l'adapté à n'importe quel univers disposant de grand centres urbains et de dieux (facile dans Eberron, mais à oublier dans Dark Sun par exemple). L'article ce conclut pas une voie paragonique d'avenger qui joue plus sur la notions de groupe avec des avantages pour ses alliés.


- Toujours un Class Act par la suite, pour les invokers. 5 pages de feats sans vrai thème... Sa donne juste plus d'option pour personnalisé un peut son perso... Bof.


- Le class Act suivant pour Ranger décrit un petit background  d'une page sur les Scions of Onat, ils s'agit de rangers urbains qui on lié un lien sacré avec un compagnon animal. Même si l'article contient surtout de la technique avec des feats et nouveaux pouvoirs, l'idée est sympa car elle renoue un peut avec le ranger mystique des éditions précédentes qui avait disparue au profit du ranger purement "martial" de la 4eme.


- Vient ensuite Shifters of the cities, qui décrit l'organisation que suivent habituellement les sauvages Shifters lorsqu'ils choisissent de vivre dans des cités. L'article est sympa et me donne envi de rajouté une meute de corbeaux (les shifters ayant décider de vivre à la surface des cités, par opposition aux rats qui vivent en dessous) dans la cité de Fairhaven.


- Your Revenant Assassin est un article très spécialisé puisqu'il présente juste des feat et objet magique pour renforcé la combinaison du titre. A par sa, c'est que de la technique sans une once de background, bien fait, mais bof quand même.


- Bloodlines of  Bael Turath: The Blightseers propose une option pour les personnages tieflings, une série de feats et une voie paragonique lié à une lignée disposant du pouvoir d'affaiblir un objet (ou un être vivant grâce à la voie paragonique) et ainsi le détruire plus facilement.


- Dans la catégorie Channel Divinity, nous avons la decription des Student of Aurtus, à la base consacré à Pelor, il est facile de convertir l'idée d'une congrégation religieuse consacré à l'étude du passé en vue d'améliorer l'avenir à tout setting disposant d'un dieu du temps ou du savoir. J'aime beaucoup la nouvel arme magique décrite dans cet article, la learning weapon.


- J'ai juste survolé l'article suivant consacré à Erathis vut que je joue dans l'univers d'Eberron qui n'utilise pas le panthéon "par défaut" de D&D.


- Vient ensuite un article avec presque exclusivement du background qui décrit l'organisation des Shades of Darckness, un groupe originaire du Shadowfell dont le but est de protéger leur plan contre l'influence de tous êtres extérieurs, maléfique comme bienveillant. C'est intéressant et peut pimenter tout scénar ce passant dans le shadowfell avec un groupe pouvant aussi bien être des alliées que des rivaux pour les PJ.


- Know your role: Defender est un blabla sur le syndrome du survivant qui peut affecter guerrier et paladin qui voit leur copain mourir. C'est creux et chiant, les feats et la destinée épique qui accompagne l'article sont un peu plus sympa.


Ensuite vient le blabla sur les prochaines sorties ou ce qui ce passe sur le site, rien d'intéressant quoi.

Publié dans Jeux de rôles

Commenter cet article